Guide complet pour entretenir son matelas pliant

Le matelas pliant, bien que peu utiliser, semble souvent s’user beaucoup plus rapidement que le matelas du lit sur lequel on dort chaque nuit. Cette usure plus rapide est due au fait que le matelas pliant est exposé à de nombreux facteurs externes comme les contraintes de transport lors des voyages, la pose à même sol qui le salit beaucoup plus vite ou encore l’exposition à l’humidité et au manque de lumière lorsqu’il est rangé. Pour augmenter le plus possible la durée de vie de votre matelas pliant, voici quelques conseils d’entretien faciles à appliquer.

Le nettoyage à l’ammoniaque ou aux cristaux de soude

Le matelas pliant se salit très rapidement surtout pendant les voyages où il peut être posé à même le sol. Il n’est pas non plus à l’abri des déversements de liquides qui laissent beaucoup de taches. Il faut pourtant savoir que la mousse ne doit jamais être entièrement trempée dans l’eau. Le lavage à sec est aussi déconseillé. Pour nettoyer la mousse tachée de votre matelas pliant, il est donc conseillé d’utiliser une solution d’ammoniaque ou de cristaux de soude que vous appliquerez délicatement sur les parties sales ou tachées de la mousse. Le nettoyage de la housse sera moins compliqué puisqu’elle pourra être lavée. Il faut laisser sécher entièrement la mousse avant de la recouvrir avec la housse.

Une tache sur votre matelas ? Pas de panique, nous traitons ce problème dans cet article.

Le pliage et le rangement

Pour éviter que la mousse de votre matelas pliant gondole, s’affaisse ou se déforme, il est conseillé de le plier correctement. Il existe généralement un sens de pliage des blocs qui est indiqué dans la notice d’utilisation. Lors du rangement, évitez autant que possible que le matelas subisse une quelconque pression qui risque d’affaisser sa mousse. Par ailleurs, lors du transport, faites en sorte que les blocs ne soient pas pliés, mais gardent leur forme d’origine.

Lisez aussi notre comparatif des meilleurs matelas pliants.